Salut! Ça va?

Trésor de Riazan

Décembre 2023
Cette année le musée des Beaux-Arts de Riazan fête ses 110 ans. Il a été créé en 1913 par des peintres-amateurs. Le musée porte le nom du célèbre peintre-graveur, académicien I.P. Pojalostine. On appelle ce musée «Trétiakovka de Riazan», car il possède de très belles et riches collections de peintures russes et occidentales.

Le musée abrite plus de 12 000 d'œuvres et objets d’art : toiles, sculptures, gravures, icônes, porcelaine, dessins, meubles…

Dans certaines salles on peut admirer les tableaux des peintres français, flamands, italiens, hollandais. Ça vient des collections privées, nationalisées après la Révolution 1917.

A l'époque la fondation d'État des musées a donné beaucoup de toiles à Riazan. Les visiteurs peuvent admirer les chefs-d’œuvre d'Aivazovskii, de Chichkine, de Tropinine, de Répine, de Vénétsianov, de Savrassov, de Pérov, de Lévitan. On peut contempler les toiles de K. Korovine et F. Maliavine, de B. Koustodiev et A. Arkhipov, de N. Gontcharova et M. Larionov, de P. Kontchalovskii et I. Machkov…

Assez souvent les tableaux de ce musée font partie des expositions personnelles (thématiques) dans les grands musées consacrés aux grands peintres. Par exemple, la toile de V. Sérov « La route d'hiver à Domotkanovo» a été exposée dans la galerie Trétiakov pendant le vernissage en 2015-2016 à Moscou.

Les collections du musée sont très connues en Russie et à l’étranger.

D'autre part, dans la «Trétiakovka de Riazan» on organise des expositions temporaires d’œuvres des musées de Moscou, de Saint- Pétersbourg et d' autres villes de Russie.

À présent le musée prépare une exposition du peintre « du mérite » Victor Ivanov consacrée à son centenaire. Le peintre né en 1924 continue toujours ses activités. Il est un des créateurs du «style sévère» en peinture russe.

Il chante le travail des gens du peuple, des paysans russes, des ouvriers, il admire la nature et les paysages du pays de Riazan, où sont nés ses ancêtres.

Il faut noter que le bâtiment du musée, est aussi le chef-d’œuvre d'architecture (fin XVIIIe-début XIXe siècle, style classique). C'est une ancienne résidence du marchand le plus riche de Riazan, G. Rumine. Un monument majestueux !

Si vous êtes à Riazan, n'hésitez pas, — allez visiter le vrai trésor, le musée des Beaux-Arts, vous serez impressionnés!

Adresse: 57, rue Svoboda.