Salut! Ça va?

On aime, on apprend et on enseigne le français

Décembre 2023
Le 29 novembre, en l’honneur de la Journée internationale de professeur de français, à la faculté des langues étrangères, s’est tenu le séminaire national « Le rôle du professeur de français dans l’espace éducatif moderne ». Les participants ont présenté leurs interventions dans le cadre de trois thématiques principales :

· « Professeur de français et son rôle dans le système actuel d’enseignement des langues »,

· « Professeur de français en tant que motivateur dans les activités de recherche des élèves »,

· « Application des technologies modernes dans le cadre de l’approche socioculturelle et linguistique dans l’apprentissage et l’enseignement du français ».

Au début, Jeanna Aroutiounova, Présidente de l’Association des Enseignants de français de Russie (AEFR), s’est adressée aux participants avec un discours de bienvenue et un exposé intitulé « Professeur est un métier hors du temps, de la mode et de la géographie ».

Tous les participants ont écouté avec intérêt des exposés des invités qui sont intervenus :

Olga Kukharenko, enseignante du département des langues romano-germaniques et orientales de l’Université pédagogique d’État de Blagovechtchensk, a parlé de l’activité de publication des professeurs de français comme facteur du développement réussi des compétences professionnelles de recherche (sur l’exemple de la revue « Salut ! Ça va ? ») .

Yulianna Novosselova, enseignante du département de linguistique romano-germanique et de méthodes d’enseignement des langues étrangères à l’Institut d’éducation philologique et de communication interculturelle de l’Université pédagogique d’État M. Akmulla (Oufa, République du Bachkortostan) est intervenue avec le rapport « La technologie QR en tant que facteur de formation efficace d’une motivation accrue pour apprendre le français dans l’espace éducatif numérique ».

Darina Jidkova, professeur de français à l’école № 8 de Lyubertsy, région de Moscou, a évoqué les « Problèmes actuels de l’enseignement du français comme seconde langue étrangère ».

Ce séminaire dynamique et réflexif constituait une journée de formation basée sur un partage d’expériences. Les interventions d’étudiants de la faculté des langues étrangères, avec de belles présentations, ont démontré une fois de plus qu’une nouvelle génération de professeurs grandit avec un grand amour du français qui renforce l’avenir de la langue de Molière en Russie. On a particulièrement apprécié :

« Les journées scolaires des professeurs de français (à la suite du stage pédagogique) », préparé par Vitalina Golubkova ; « Le jeu d’affaires “L’empire de la mode” à la leçon de français comme une variante de l’application de la technologie de jeu pour l’orientation professionnelle des élèves du secondaire », préparé par Ekaterina Emelina et Elizaveta Kuzmenko ;

« L’utilisation de la technologie interactive en cours de français comme un moyen de motiver les élèves », préparé par Tatiana Lesnova ;

« La chanson française contemporaine et son utilisation pour former les compétences linguistiques et socioculturelles des élèves du secondaire », préparé par Anastassia Piluguina ;

« Être enseignant en France », préparé par Jana Popova.

Eléna Savelieva, coorganisatrice du séminaire, enseignante au département de philologie romano-germanique de l’Université, a assuré la direction scientifique des rapports préparés ; elle a également organisé un atelier pratique sur le thème « L’utilisation du contenu des manuels dans le processus d’apprentissage de la langue française (à l’exemple des manuels d’auteur) ». Pendant son intervention Eléna Borissovna a proposé des pistes pratiques pour associer des aptitudes expressives et cognitives, créer un climat studieux et animer certaines activités.

On a aussi écouté l’exposé « Le rôle prioritaire de l’enseignant de français dans l’organisation et la mise en œuvre du processus éducatif » présenté par Tatiana Yussupova, enseignante du département de philologie romano-germanique de l’Université.

Le séminaire a été interactif et axé autour de mises en situations concrètes de vie de classe de FLE et des questions actuelles autour du rôle essentiel du professeur de français.