Salut! Ça va?

En l’honneur de Gustave Eiffel

Décembre 2023
En décembre 1923, il y a 100 ans, Gustave Eiffel, le créateur la Grande Dame de fer disparaissait en nous laissant son œuvre la plus connue et la plus reconnue dans le monde. Des manifestations, à Paris et ailleurs, se sont tenues toute l’année en l’honneur de l’ingénieur de génie.

En grands amateurs de la langue et de la culture françaises, nous avons voulu rejoindre toutes les festivités en organisant le concours des travaux de création et de recherches pour les élèves des écoles de la région de l’Amour. Même si pratiquement personne parmi les participants n’a vu la Tour en vrai, chacun rêve de la voir et de la gravir.

Nous avons décidé de ne pas limiter l’imagination et l’inspiration des enfants. Ils ont donc été invités à libérer leur inventivité et à concevoir des projets variés, tant sur le fond : artistique, didactique, numerique, écrits multimédias..., que sur la forme : modélisation, tricot, peinture, sculpture, broderie, dessins en tous matériaux, poème, exposés, vidéo, musique,… etc. Et puisqu’évaluer la création d’enfants est presque impossible, le jury a décerné des prix à chacun pour son œuvre unique.

L’exposition des travaux présentés à notre concours s’est tenue le jour de la fête professionnelle des enseignants de français, le 23 novembre à la faculté des langues étrangères de l’Université pédagogique. Les élèves des écoles de Blagovechtchensk, Tsiolkovski, Svobodnyy et Raïtchikhinsk ont été dirigés par les professeurs de français de ces écoles, assistés par les étudiants de 5e année qui y avaient effectué un stage pédagogique.

Il y a eu, évidemment, un grand nombre de dessins puisque la Tour a inspiré de l’admiration chez les artistes-peintres depuis sa naissance à la fin du XIXe siècle. Des figurines de tailles et des matériaux divers fascinaient le regard des visiteurs de l’exposition, non seulement par leur beauté, parfois maladroite, mais aussi pour certaines par les illuminations avec des petites lampes, tout comme la vraie Tour à Paris.

Une broche en fausses pierres bleu-blanc-rouge, un diaporama représentant l’histoire de la création de la tour parisienne et ses particularités sous forme attrayante et intéressante, deux poèmes, en russe et en français, des affiches créées par des groupes et des classes, des présentations numériques, des vidéos…

Inspiré par la tour Eiffel, un groupe d’élèves du lycée 6 a décidé d’effectuer des recherches sur les tours de la ville de Blagovechtchensk. Leur projet commun est encore en cours. C’est un exemple d’activité pédagogique permettant de développer la créativité des enfants, des compétences en travail de groupe, des connaissances sur la culture du pays dont ils apprennent la langue et l’histoire et la culture de leur région natale.

Même si les élèves de la région de l’Amour n’apprennent que des éléments de base de la langue française en tant que seconde langue à l’école, leurs activités extra-scolaires sont toujours diverses et inoubliables grâce au dynamisme de leurs professeurs et au soutien de l’Ambassade de France en Russie !