Salut! Ça va?

Un musée particulier au bord de la Volga

Décembre 2023
Au cœur de l’ancienne ville de Iaroslavl, sur le quai de la Volga, se trouve un musée particulier. Il a ouvert ses portes le 21 novembre 1993 à l’époque où l’on pensait peu à l’art. Malgré tout, le musée a survécu et est devenu un repère inévitable pour les touristes qui viennent visiter l’Anneau d’Or de la Russie.

Le musée « La musique et le temps » est considéré comme le premier musée privé de la Russie des temps modernes. Fondé par Djon Mostoslavsky, il est aujourd’hui classé par l’Union des musées de la Russie et fait partie de l’Association des musées musicaux de la Russie et le CEI. La collection de Djon Mostoslavsky, lui-même magicien, artiste et collectionneur de pièce antique, est composée de cloches de toutes tailles, d’appareils de musique comme pathéphone, gramophone, orgues de barbaries, pianos-pédaliers, boîtes à musique. L’autre partie assez considérable de la collection expose des pendules, des horloges russes et européennes du XIXe-début XXe siècles. La fierté de Djon Mostoslavsky est que toutes les pièces de sa collection sont en état de marche. Au cours de la visite, les guides font écouter les voix de la majorité des objets exposés.

Tout en restant fidèle à sa passion de collectionneur, Djon Mostoslavsky ouvre de nouvelles expositions sur le territoire de son musée qui devient un vrai centre artistique. Les expositions de figurines en porcelaines, de samovars, de fers à repasser, d’icônes dorées, de la fonte de Kasli voient le jour l’une après l’autre.

Un petit hôtel, un restaurant de cuisine russe, une belle salle de concert complètent le bonheur des touristes. Un des deux fils de Djon, Mikhail, a poursuivi le métier du magicien.

Des milliers de visiteurs par an, y compris les hôtes d’honneur, comme Pierre Richard, par exemple, prennent plaisir à découvrir l’exposition privée qui est devenue un point intégrant de la vie artistique de la ville.