Salut! Ça va?

De la variété des cultures à la richesse de la langue

Octobre 2023
La diversité culturelle et linguistique est un sujet important, qui « concerne l’histoire mondiale » (Humboldt, 2000). Elle est considérée comme le patrimoine commun de l'humanité et est essentielle pour la paix et la sécurité internationales. Les droits culturels sont partie intégrante des droits de l'homme, qui sont universels, indissociables et interdépendants. La diversité culturelle est inhérente et est un exemple par excellence de la diversité linguistique.

La langue et la culture sont étroitement liées et interdépendantes, façonnant la personnalité et servant à transmettre le savoir. Elles contribuent à la perception que nous avons des autres et peut déterminer le groupe avec lequel nous nous identifions.

La langue, « vecteur de culture et d'identité » (Kharchi, 2017), est le reflet de la culture et de l'identité d'un peuple. Chaque langue possède ses propres particularités, ses représentations sociales, qui la rendent unique et singulière. Mais la langue n'est pas figée, elle évolue avec le temps et avec les influences des autres cultures. Les cultures peuvent-elles enrichir une langue ? Comment les langues s'adaptent-elles aux changements culturels ? Autant de questions auxquelles nous tenterons de répondre dans notre article.

La langue composante essentielle de la culture


Chaque langue est le fruit d'une longue histoire qui a vu se croiser et se mélanger des peuples et des cultures diverses. Elle s'enrichie au fil des siècles de mots nouveaux, de sens nouveaux, de formes nouvelles. Elle s'adaptée aux besoins et aux aspirations du groupe social qui la parle. Elle essaime aussi dans le monde entier, portée par les voyages, les migrations, les échanges et les influences culturelles. Elle est vivante, dynamique et plurielle, qui témoigne de la diversité et de la richesse des cultures universelles.

La langue est aussi un outil de communication, de création et de transmission et ne se construit que dans un rapport de transmission et d’appropriation, au sein de nombreuses et larges interactions sociales et culturelles (Spaëth, 2014). Elle permet d'exprimer des idées, des sentiments, des opinions, des savoirs, des arts. Elle favorise le dialogue, le débat, le partage, la coopération. Elle contribue au rayonnement culturel, scientifique, économique et politique de ceux qui la parlent.

La langue est aussi une source d'enrichissement personnel et collectif. Confrontée à la variation et à la diversification des valeurs (Humboldt, 2000), elle offre la possibilité de découvrir d'autres cultures, d'autres modes de pensée, d'autres façons de vivre. Elle stimule la créativité, l'esprit critique, la curiosité. Elle ouvre des horizons, des opportunités, des perspectives. Elle est un facteur d'intégration, de solidarité, de diversité.

La langue est donc un patrimoine culturel précieux, qui mérite d'être connu et apprécié. Elle est le fruit d'une longue histoire et d'une grande diversité, qui se manifestent dans ses mots, ses expressions et sa littérature. Elle évolue avec le temps et les influences extérieures.

La langue est, enfin, un vecteur de culture, c'est un fait indéniable. Elle permet de transmettre les valeurs, les traditions, les modes de pensée et de vie d'une communauté. Elle reflète aussi la diversité et la richesse du patrimoine humain. Mais la langue n'est pas seulement un héritage à préserver, c'est aussi un outil à utiliser pour communiquer, apprendre, créer et influencer.

La culture peut être définie comme l'ensemble des savoirs, des pratiques, des symboles, des normes et des valeurs partagés par un groupe humain. La culture englobe à la fois les aspects matériels et immatériels de la vie sociale, tels que la langue, la religion, l'art, la musique, la cuisine, l'habillement, etc. La culture est à la fois héritée et construite par les individus et les groupes qui la vivent et la transmettent.

Chaque culture a sa propre manière de s'exprimer, de dire les choses et d'utiliser les expressions. Par conséquent, l'inclusion de différentes cultures dans une langue permettra d'élargir le vocabulaire et d'utiliser diverses expressions pour décrire un même concept. Cela augmentera la richesse des mots et des expressions utilisés dans la langue.

De plus, les cultures ont chacune leur propre perspective, leur propre vision du monde, et leur propre manière de percevoir les choses. Par conséquent, l'ajout de cultures différentes dans la langue permettra d'élargir les sujets pouvant être abordés et d'avoir des points de vue différents sur un même sujet.

La variété culturelle source d’enrichissement


Les cultures peuvent enrichir une langue par leur apport culturel. Mais l'apport culturel ne se limite pas aux mots. Il concerne aussi la façon de penser, de s'exprimer, de communiquer. Il s'agit de la transmission de valeurs, de normes, de pratiques, de représentations liées à une culture donnée. Les cultures influencent également les valeurs, les croyances, les traditions, les coutumes, les arts, les sciences, les modes de vie. Elles donnent une couleur, une saveur, une identité à une langue. Elles la rendent vivante et dynamique.

L'enrichissement culturel permet à une langue de se nourrir de la diversité et de la richesse des cultures du monde. Il contribue à l'épanouissement et à l'ouverture d'esprit des locuteurs, qui peuvent ainsi découvrir d'autres façons de penser, de vivre et d'interagir. Il renforce aussi le respect et la tolérance entre les peuples, qui peuvent ainsi apprécier leurs différences et leurs points communs.

La variété culturelle favorise le contact entre les langues et les cultures, ce qui peut entraîner des phénomènes de créolisation, d'emprunt, de calque ou de métissage linguistique. Ces phénomènes permettent aux langues d'évoluer, de s'adapter et de se renouveler en intégrant des éléments d'autres langues. De ce fait, de nouveaux mots, de nouvelles expressions ou de nouvelles façons de dire les choses pour exprimer leur réalité, leur vision du monde ou leur humour sont inventés.

La variété culturelle valorise la diversité et le respect des langues. Les locuteurs prennent conscience de la richesse et de la beauté de leur langue et de celles des autres. Ils apprennent à apprécier les différences et à les considérer comme une source d'enrichissement mutuel. Ils développent aussi leur compétence interculturelle, c'est-à-dire leur capacité à communiquer efficacement et respectueusement avec des personnes d'autres cultures.

L'ouverture culturelle


L'ouverture culturelle consiste à reconnaître et à respecter la différence de l'autre, sans préjugés ni stéréotypes. Elle implique aussi de s'intéresser à sa culture, à son histoire et à sa vision du monde. La langue peut favoriser l'ouverture culturelle en permettant de découvrir et de comprendre les expressions, les traditions et les modes de pensée propres à chaque peuple. Elle peut aussi encourager la curiosité et l'envie d'apprendre d'autres langues, qui sont autant de fenêtres sur d'autres réalités.

L'ouverture culturelle est la capacité à reconnaître, respecter et apprécier la différence. Elle implique de s'intéresser aux autres cultures, de les découvrir et de les comprendre. La langue joue un rôle clé dans ce processus, car elle permet d'accéder aux expressions artistiques, aux traditions, aux savoirs et aux modes de vie des autres peuples. Elle favorise aussi le contact direct avec les personnes issues de cultures différentes, qui peuvent partager leurs expériences, leurs opinions et leurs sentiments. Ainsi, la langue facilite l'échange et l'enrichissement mutuel.

Le dialogue interculturel est un processus d'échange et de coopération entre des personnes ou des groupes de cultures différentes. Il vise à promouvoir le respect mutuel, la tolérance et la solidarité. Il contribue aussi à prévenir et à résoudre les conflits, en favorisant la compréhension et le dialogue. La langue peut faciliter le dialogue interculturel en permettant de communiquer efficacement et de manière appropriée avec l'autre. Elle peut aussi aider à exprimer ses opinions, ses sentiments et ses besoins, tout en écoutant et en tenant compte de ceux de l'autre.

Le dialogue interculturel est la mise en relation des cultures dans un esprit de coopération et de paix (Skrefsrud, 2017). Il vise à promouvoir le respect mutuel, la tolérance et la solidarité entre les individus et les groupes. Il suppose de reconnaître la diversité culturelle comme une source de créativité et d'innovation, et non comme un facteur de conflit ou de division. La langue est un moyen privilégié pour instaurer le dialogue interculturel, car elle permet de s'exprimer, d'écouter et de négocier. Elle permet aussi de prendre conscience des points communs et des différences entre les cultures, et de chercher des solutions communes aux problèmes partagés.

La citoyenneté mondiale est un sentiment d'appartenance à une communauté humaine universelle, qui partage des valeurs communes et des responsabilités collectives. Elle implique de se sentir concerné par les enjeux globaux, tels que la paix, les droits de l'homme, le développement durable ou la lutte contre la pauvreté. Elle suppose aussi de s'engager activement pour contribuer au bien-être de l'humanité. La langue peut renforcer la citoyenneté mondiale en permettant de prendre conscience de la diversité et de l'interdépendance du monde. Elle peut aussi permettre de participer aux débats internationaux, de s'informer sur les réalités mondiales et de s'impliquer dans des actions solidaires.

La variété culturelle et développement de l'identité


Tout comme la culture, l’identité est un concept fluide. L’identité est la façon dont l’être humain fait du sens de lui-même ainsi que du monde qui l’entoure. L’identité nous aide à nous définir, à nous orienter et à nous positionner dans notre monde social par rapport aux autres. Notre identité est donc constituée de nos traits et nos caractéristiques, des rôles que nous jouons, de nos rapports sociaux et des groupes sociaux auxquels nous adhérons. Chaque personne fait partie de plusieurs groupes sociaux et joue différents rôles dépendant du groupe et des situations.

L'identité est un concept complexe et multidimensionnel qui renvoie à la façon dont les individus se perçoivent et se définissent eux-mêmes, ainsi qu'à la façon dont ils sont perçus et définis par les autres. L'identité est influencée par de nombreux facteurs, tels que l'histoire personnelle, les valeurs, les croyances, les intérêts, les aspirations, les rôles sociaux, les relations, etc. Parmi ces facteurs, la culture joue un rôle essentiel dans le développement de l'identité.

La variété culturelle peut influencer le développement de l'identité de plusieurs manières. D'une part, elle peut contribuer à renforcer l'identité culturelle des individus et des groupes qui se reconnaissent dans une culture particulière. Elle peut leur permettre de se sentir appartenir à une communauté qui partage une histoire, une langue, des traditions ou des valeurs communes. Elle peut leur donner un sentiment de fierté, de confiance et d'estime de soi.

D'autre part, la variété culturelle peut aussi stimuler le développement d'une identité interculturelle chez les individus et les groupes qui sont exposés à des cultures différentes de la leur. Elle peut leur offrir l'opportunité de découvrir d'autres façons de penser, de sentir et d'agir. Elle peut leur apprendre à respecter et à apprécier la diversité. Elle peut leur permettre de développer des compétences interculturelles qui facilitent la communication et la coopération avec des personnes issues d'autres cultures.

La diversité culturelle une richesse


La diversité culturelle est une richesse car elle apporte une variété d'expériences, de perspectives et de pratiques à la société. Elle promeut l'égalité et l'inclusion en offrant à chacun la possibilité d'exprimer sa propre culture et son propre héritage. Elle permet également aux minorités culturelles de s'exprimer sans être écrasées par la culture dominante.

La diversité culturelle stimule la créativité et l'innovation en offrant de nouvelles perspectives et de nouvelles idées à explorer. Les pratiques et les coutumes différentes offrent de nouvelles opportunités d'apprentissage et d'émerveillement.

La diversité culturelle favorise également la compréhension et la tolérance en offrant des occasions d'interagir et de vivre avec des personnes de cultures différentes. Elle permet d'apprendre à voir le monde à travers les yeux des autres, et de favoriser l'acceptation et la compréhension de ces autres cultures.

La diversité culturelle développe aussi un esprit d'ouverture et de curiosité en incitant les gens à explorer et à découvrir de nouveaux horizons culturels, musicaux, culinaires, artistiques et philosophiques.

En somme, la diversité culturelle est une richesse qui favorise l'égalité, la tolérance, la créativité et l'innovation. Elle ouvre des portes pour explorer de nouvelles idées, de nouveaux horizons et de nouvelles façons de penser. La variété culturelle, c'est-à-dire la diversité des expressions, des traditions, des valeurs et des modes de vie des différents groupes humains, est donc un facteur d'enrichissement de la langue.
La langue est un reflet de la culture et de l'identité des locuteurs. Chaque langue possède ses propres particularités, son histoire, sa logique et sa beauté. Elle permet de transmettre les valeurs, les traditions, les modes de pensée et de vie d'une communauté. Elle reflète aussi la diversité et la richesse du patrimoine humain. Mais la langue n'est pas seulement un héritage à préserver, c'est aussi un outil à utiliser pour communiquer, apprendre, créer et influencer.
Apprendre une langue, donc, c'est apprendre une culture. C'est découvrir un autre monde, une autre vision, une autre sensibilité. C'est s'ouvrir à la différence, au dialogue, à l'échange. C'est enrichir sa propre culture et sa propre langue. C'est se former et se transformer.


  1. Humboldt, W. (2000), Sur le caractère national des langues et autres écrits sur le langage. Ed. bilingue Paris, Points Seuil.
  2. Kharchi, L. (2017), Didactique des langues étrangères et TIC, Apport pédagogique des didacticiels. Office des Publications Universitaires (OPU).
  3. Martiniello, M. La démocratie multiculturelle Citoyenneté, diversité, justice sociale. Presses de Sciences Po., 2011
  4. Spaëth, V. (2014), « Pour l’histoire en didactique du FLES », in Aguilar, J., Brudermann, C., Leclère, M., Langues, cultures, société : interrogations didactiques, Paris, Riveneuve Éditions, Série Langues et perspectives didactiques.