Salut! Ça va?

Rencontres aux Carrefours d’histoire et de culture

Octobre 2023
Avec les changements du système éducatif de ces dernières années, il devient de plus en plus difficile d’entretenir la curiosité des enfants, de stimuler leur intérêt pour les sujets hors du champ de la préparation des examens et de réunir les amateurs de culturologie et de civilisation. Mais Internet et ses technologies peuvent nous fournir des possibilités de nous retrouver, de devenir un lieu de rassemblement et un espace de découverte pour nous et nos élèves. Il y a 5 ans, notre projet culturel et pédagogique a pris la forme d’un concours ouvert sur Internet que notre école a organisé en coopération avec le Centre méthodique de la ville d’Elektrostal.

Dans le cadre du concours régional historico-linguistique « Carrefours d’histoire et de culture », nous tâchons de faire connaitre aux jeunes les points communs de l'histoire de nos deux pays, la Russie et la France, de faire découvrir les trésors du patrimoine artistique, d'éveiller et d'entretenir l'intérêt pour les richesses culturelles de nos peuples.

Le concours est organisé en distanciel. Après la publication des épreuves sur notre site, les participants ont un mois pour trouver des réponses, par des recherches sur Internet, dans des livres, encyclopédies ou auprès de leurs parents et professeurs, mais également dans les extraits de films ou de vidéos musicales. Nous espérons que ces recherches, sans toujours fournir une réponse juste et complète, élargiront leurs horizons, leur donneront matière à réflexion, les aideront à comprendre le passé et donc le présent et à connaitre notre patrie, pour mieux l’aimer.

Chaque année, on choisit un sujet en fonction de l'actualité : Archétypes dans la littérature : du conte populaire aux classiques du XIXe siècle (2018), Histoire du théâtre en Europe et en Russie (2019 — Année du théâtre), Combattre l'ennemi commun : les Alliés (2020 — Année de gloire et de mémoire et 100 ans du général de Gaulle), Le Grand siècle : classicisme en France (2021 - 400 ans de La Fontaine) et Le Grand siècle-2 : les Français en Russie en XVIIIe siècle (300 ans de Pierre I).

Le concours, d'abord modeste, a grandi en obtenant le statut régional en 2021, avec le soutien amical de l'Association des Enseignants de Français de Russie (AEFR) et celui, énergique, de l'Association des professeurs des langues romanes de la région de Moscou.

L’année passée, plus de 60 écoliers et étudiants ont participé au concours. Les étudiants étant plus nombreux cette fois, nous avons évalué les travaux en trois groupes distincts (écoliers, étudiants et équipes) et plusieurs nominations. Et c’est avec beaucoup de satisfaction que nous avons envoyé plus de 20 diplômes dans toute la Russie tant les travaux étaient substantiels.

Le concours est ouvert à tous, et même si la plupart de nos participants habitent la capitale et sa région, j'étais heureuse de recevoir les travaux d’autres régions de la Russie : de Syktyvkar, Tchernogorsk et Tioumen, Ivanovo et Saint-Pétersbourg… et je suis très reconnaissante aux collègues de l’AEFR pour leur soutien !

Chaque année, le concours est accompagné par des publications sur les réseaux sociaux (qui recueillent des centaines de lectures quand même) et se termine par une vidéoconférence où nos élèves présentent leurs rapports relatifs aux devoirs du concours.

En 2021-2022, le concours nous a plongés dans l’univers extrêmement riche du classicisme français, dans la fantastique époque de la construction des châteaux de Versailles et de Peterhof, de l’admiration de l’Antiquité, de la poésie de La Fontaine et de Krylov, de la philosophie des Lumières, du théâtre classique, de l’architecture et de la musique. Il nous a ouvert les yeux sur plusieurs faits peu connus de notre histoire, sur l’apport au développement du jeune empire, de spécialistes, recrutés en France par le tsar. Il nous a rappelé l’influence de la culture française sur les idées des réformateurs de l’État, de la société, de l’urbanisme et de la littérature russe et les traces qui en restent dans notre vie d’aujourd’hui.

Cette année, la sixième édition du concours va continuer sur ce thème en avançant dans le temps jusqu’en XIXe siècle. Nous voulons parler du style Empire, né en France et épanoui en Russie sous Alexandre Ier et Nicolas Ier, et de la construction de l'empire moderne et des très nombreux Français qui y ont contribué. Dans cette thématique, il y a bien sûr des personnages, des faits et des œuvres évidents, incontournables, mais on essayera aussi d'en présenter des moins connus sous des angles de vue inhabituels.

Puisque les questions portent sur ces sujets parfois assez compliqués, le concours s'effectue en russe. Les réponses doivent avoir la forme d'un exposé sur le sujet choisi, et nos participants sont parfois tellement enthousiastes qu'ils les accompagnent d'images trouvées au cours de leurs recherches, pour autant que le format numérique le permette. Enfin, nous réservons toujours quelques questions plus linguistiques (sur les emprunts, les expressions figées, etc.) pour les connaisseurs du français.

Nous invitons les collègues, leurs élèves et étudiants, tous les passionnés de l'histoire de nos deux pays à nous rejoindre cet automne dans un voyage historico-artistique dans l'époque où la culture russe moderne prenait sa force et sa forme originale.


Pour plus d'information :
Le site de l’École des langues étrangères (matériaux des années précédentes)
http://www.kazantsev-school.ru/page16.html