Salut! Ça va?

Vivre la Francophonie: vive Francophonia !

Octobre 2023
Il existe des choses hors du temps et des circonstances.
Il existe des gens qui sont au-delà des préjugés et de la politique.
Il existe Francophonia. Un établissement qui se nomme « le pays de la langue française » et qui siège à Nice.

Le directeur de Francophonia, l’infatigable Yann Librati, ainsi que toute l’équipe internationale, réalisent un travail énorme pour que les enseignants de français du monde entier viennent et reviennent sur la Côte d’Azur vivre la francophonie, l’amitié et le partage. Francophonia se base sur 4 piliers : — pédagogie, — interculturalité, — solidarité, — communauté et développement, et forme son programme de sorte que les enseignants communiquent, se lient d’amitié, échangent...

« Francophonia est avant tout l’articulation, la conjugaison de quatre thématiques, quatre convictions où la pédagogie rencontre l’innovation et l’interculturalité et où la solidarité donne du sens à ce que nous sommes et aux valeurs que nous promouvons. »

Le programme proposé aux stagiaires est très varié, mais le principe reste le même : 2 ateliers de 4 heures en petits groupes et un mercredi pédagogique pour réunir tous les participants.

Le travail organisé de cette façon permet de lier connaissance avec plusieurs collègues du monde entier, de collaborer et de partager leur expérience pédagogique.

Impossible de passer sous silence le programme culturel élaboré par l’équipe de Francophonia : au cours de 15 jours passés sur la Côte d’Azur, les stagiaires ont eu la chance de voir Monaco, Menton, Villefranche-sur-mer, Cannes, l’île Sainte-Marguerite. Nice même offre énormément de lieux de visites : le vieux Nice, le palais Lascaris, les musées Masséna, Terra Amata, les musées d’Henri Matisse et de Marc Chagall, le Musée d'Art Moderne et d'Art Contemporain, la Cathédrale Orthodoxe Saint-Nicolas.

Afin que les stagiaires aient la possibilité de mieux se connaître, ils sont invités le lundi soir à voir le Vieux Nice dont la visite se termine dans un café où l’on peut goûter une fameuse socca traditionnelle ; le mardi soir regroupe les collègues sur la Plage Opéra autour d’un buffet improvisé ; le jeudi soir est une soirée gala très festive... Les délégations venues nombreuses à Nice doivent présenter leur pays avec des visuels, des chants, des danses, des concours et... les friandises traditionnelles.

Francophonia coopère avec l’Association des Enseignants de Français de Russie (AEFR) depuis bien des années. Cette année plusieurs bourses ont été attribuées aux membres de l’AEFR, ce qui a permis aux enseignants de tous niveaux d’améliorer leurs pratiques pédagogiques, d’enrichir les connaissances du français et de mieux connaître la belle région de Nice !
L’AEFR remercie toute l’équipe de Francophonia et Yann Librati en personne d’avoir donné cette chance de vivre la francophonie !
Vive Francophonia !

Quelques échos des professeurs qui ont effectué leur stage à Francophonia

Maria Lizina (Moscou) : Francophonia n'est pas uniquement une école, c'est un endroit chaleureux qui réunit des professeurs de FLE. J’ai passé deux semaines magnifiques en apprentissage, j'ai fait la connaissance de personnes du monde entier, j'ai vécu une expérience interculturelle inoubliable. C'était un grand plaisir d'avoir partagé ces journées sur la Côte d'Azur !

Olga Gontcharuk (Nijni Novgorod) : Chaque année Francophonia propose le programme de formation pour les professeurs du monde entier. Ce programme contient différents modules à sélectionner selon ses préférences. Mon premier module a été consacré aux problèmes de l’évaluation des connaissances, des savoir-faire et des compétences des élèves.

Il s’adressait à des enseignants de français langue étrangère utilisant le DELF comme outil pédagogique en salle de classe. Nous avons discuté les nouveaux descripteurs du CECRL, le rôle du professeur et le problème de l’évaluation dans l’apprentissage (DELF niveaux A1, A2, B1, B2). Nous avons travaillé en petits et grands groupes et discuté des approches possibles.

Nous avons poursuivi sur cette problématique dans le module suivant consacré aux différents types d’évaluation (l’évaluation formative et l’évaluation sommative), la médiation. Nos professeurs nous ont parlé des examens internationaux d’une manière vraiment impressionnante !

L’atelier qui portait sur l’intelligence artificielle (IA) a été consacré aux travaux pratiques individuels et en petits groupes de deux ou trois personnes pour que les professeurs puissent créer des devoirs et des exercices pour évaluer les connaissances de leurs élèves pour les préparer le mieux possible aux examens. Nous avons construit des séquences pédagogiques par équipes et nous avons analysé celles des autres groupes. Dans le dernier module, nous avons participé à un jeu de piste et créé des Quests (quêtes).

Nos professeurs nous ont donné des conseils et des précisions nécessaires, des commentaires concernant le choix des textes, la formulation des détracteurs et des mots-clés. Lesley, Marc-Albert, Christine et Masha, merci infiniment pour vos connaissances !

Notre résidence était à deux pas de l’Université, l’équipe de l’accueil était aimable et toujours prête à nous aider, l’ambiance était très chaleureuse.

En guise de conclusion, je tiens à exprimer ma reconnaissance aux organisateurs qui ont réussi à créer cette ambiance d’amitié et de convivialité. Je remercie infiniment notre Association des Enseignants de Français de Russie pour la possibilité de participer à ce stage que j’ai trouvé très enrichissant et surtout très stimulant pour la pratique de l’enseignement du français langue étrangère.

Tatiana Voronkova (Penza): Je suis très reconnaissante à l'Association des enseignants de français en Russie pour cette opportunité de stage en France.

Au début, j'hésitais à y aller, car le trajet n'était pas facile. Cependant, en mars, j'ai gagné un concours de Francophonie sur le réseau social Instagram qui a été un signe pour moi. J’ai ensuite été activement aidée par notre Association des enseignants dans la préparation des documents pour le départ.

La formation pour les enseignants de la Francophonia est un voyage passionnant et inégalé dans la culture et la langue françaises sur la Côte d'Azur. Ce fut une expérience incroyable et positive.

Tout d'abord, je voudrais souligner le professionnalisme de l'équipe Francophonia. Tout le personnel était très amical et prêt à aider à tout moment. Ils ont toujours dans le partage de leurs connaissances et de leur expérience. L'immersion dans l'environnement linguistique est l'un des principaux avantages de l'apprentissage au Francophonia. Toutes les conférences ont eu lieu dans un excellent français de niveau C1-C2. De plus, le stage m'a permis d'élargir mes horizons et d'en apprendre davantage sur la culture et l'histoire françaises. Nous avons eu l'occasion de visiter divers musées, sites historiques et même les villes et les États voisins, ce qui était très intéressant et instructif.

Les merveilleuses leçons en plein air du directeur de Francophonia, Yann Librati, resteront longtemps dans mon cœur.

J'apprécie également le fait que le stage au Francophonia m'a fourni non seulement de nouvelles connaissances et compétences théoriques, mais aussi beaucoup de pratique.

Mais, plus important, j'ai rapporté de ce voyage dans le sud de la France de nouvelles relations internationales avec des collègues (et maintenant des amis) de différents pays.

Et déjà, nous travaillons ensemble sur différents projets qui aideront nos élèves à mieux connaître le monde autour de nous et à apprendre le français. L'échange culturel est inestimable !

Je suis très satisfaite de mon stage au Francophonia. Ce fut une expérience inoubliable qui m'a permis d'élargir mes horizons et d'acquérir de précieuses compétences. Je recommande à tous ceux qui s'intéressent à la culture française et aux relations internationales de se joindre à ce programme qui est une excellente opportunité pour le développement personnel et professionnel.