Salut! Ça va?

Éditorial

Décembre 2021
Nos très chers lecteurs,

C’est un vrai bonheur que ce moment où j’écris mon édito et vous salue pour présenter l’accomplissement d’un énorme travail sur notre « Salut ! Ça va ? ». Chacun qui est dedans, y mets un peu de son âme. Pour le voir il suffit de feuilleter cette belle et riche édition consacrée aux arts, artistes et musées qui conservent et transmettent à travers des époques le génie humain.

Selon certains, la beauté, l’art et la création artistique c’est une sorte de luxe dans la vie de l’homme accessible seulement aux élus et à des moments exceptionnels. On pense que l’art est une belle et précieuse partie de notre vie, pourtant pas du tout essentielle. Et c’est une erreur parce qu’il suffit à chacun de nous de vivre sa vie en découvrant le monde avec des yeux d’artiste qui voit partout la beauté et la comprend. La beauté sauvera le monde, disait le grand écrivain russe Fiodor Dostoïevski. Pour son personnage le comte Mychkin la beauté et le bonheur sont partout autour de nous et il faut savoir les voir. « Comment on peut ne pas être heureux en passant devant un bel arbre ? », - s’exclame-t-il.

La beauté et l’art naissent non seulement sous le pinceau de Michel-Ange, sous la plume de Shakespeare ou les doigts de Mozart. Non seulement à Paris ou à Rome… Ou que nous vivions, qui que nous soyons, la beauté est dans nos yeux, le bonheur est dans nos mains. N’est-ce pas ? Nos auteurs vous en parlent beaucoup ! Ils partagent leurs regards sur la beauté qui les passionne, sur les grands œuvres des grands artistes ou un petit musée d’art populaire à Raïtchikhinsk de la région de l’Amour, comme lieu d’inspiration des enfants et des adultes, amateurs de l’art et de la beauté.

Bonne lecture, chers amis !

Télécharger le numéro en format pdf